juin 29, 2018

Guide & Astuces : comment cultiver l’optimisme

Il arrive que les choses ne se déroulent pas comme on le voudrait. Les échecs s’accumulent et votre moral en prend un coup. Bilan : on doute de soi, de son aptitude à séduire, et c’est l’avalanche de pensées négatives… les sites de rencontre ce n’est pas pour moi… je perds mon temps…Certaines personnes abandonnent alors. Certaines personnes oui, mais pas les optimistes de nature.

Les optimistes voient toujours les choses de façon positive et ne se découragent JAMAIS. « Après la pluie, le beau temps ! »Vous pensez quoi de ce genre de personnes ? Ils sont utopiques ? Non. Ils sont dans le vrai, ils ont TOUT compris, car être optimiste, ça marche.Après la pluie oui, le beau temps viendra, forcément, tôt ou tard. Quand, on ne sait pas, il peut faire un temps pourri pendant des semaines, des mois, mais on sait que fatalement, le beau temps reviendra.C’est logique, statistique, il n’y a rien de plus probable que ça.

Vous pensez qu’être optimiste c’est être irréaliste ? Tout faux, c’est pile poil le contraire, il n’y a rien de plus réaliste que savoir que les choses vont aller mieux tôt ou tard. En prendre conscience c’est le comportement le plus intelligent à avoir, et c’est ce qui va vous sauver de la déprime inutile, du cercle vicieux du pessimisme, il n’y a rien de bon à attendre du pessimisme, c’est destructeur.Je vais faire une analogie avec un vendeur au porte à porte. Dur métier n’est-ce pas ? Là aussi, beaucoup de ceux qui s’y sont essayé ont abandonné très rapidement. Pourquoi ? Pour les mêmes raisons, parce qu’on prend des « râteaux », on se fait jeter. Ce serait trop beau si il suffisait de se présenter chez quelqu’un pour vendre son encyclopédié et que hop, le client l’achète. Ben tiens. Non, ça ne marche pas comme ça, un vendeur au porte à porte va surtout essuyer des échecs. C’est normal, c’est comme ça que ça se passe. Le truc est que, obligatoirement, sur la quantité, il sait qu’il vendra. Ce qui fait la différence entre un bon vendeur au porte à porte et un « perdant », c’est que le bon vendeur ne va jamais se décourager, il sait à quoi s’attendre, il en a l’habitude, il passe vite au client suivant, et bingo, au bout d’un moment ça paye. Et au final, ça paye d’ailleurs très bien, la plupart vivent bien mieux que la moyenne des français.On peut multiplier les analogies de ce style.

Dans tous les domaines de la vie, ce qui fait la différence entre ceux qui y arrivent et ceux qui échouent, c’est l’entêtement, et c’est l’optimisme qui en est la source.J’ai une question pour vous : A votre avis, statistiquement, après combien d’échecs sur un site de rencontre avez-vous le plus de chances de vivre une belle histoire ? Après 3 échecs ? Après 30 échecs ?Statistiquement, après 30 échecs bien sur, c’est mathématique, plus vous essuyez d’échecs, plus vous vous rapprochez du succès.

Après la pluie… le beau temps, souvenez-vous Et puis d’abord, je vous parle d’échecs, mais est-ce que ce sont vraiment des échecs ?Vous vous prenez un râteau ?« Je suis trop nul ! Je ne vais jamais y arriver. »FAUX !« Qu’ai-je appris de cet échec ? Comment je vais devoir m’y prendre la prochaine fois pour éviter cela ? »CORRECT !Chaque pseudo-échec est une leçon, une corde de plus à votre arc !Alors… pourquoi abandonner après 2 ou 3 échecs ?Si vous m’avez bien lu, je pense que vous avez tout compris A vous de choisir maintenant, cultivez l’optimisme ou préparez-vous à en découdre, parce que renoncer au bonheur, ça fait mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *