avril 1, 2018

Guide & Astuces : Parler de ses fantasmes

Comment savoir quand est venu le moment de parler de ses fantasmes, de ses goûts en matière de jeux sexuels ? Faut-il aborder le sujet de la sexualité dès les premiers échanges ? Faut-il préciser ses fantasmes sur sa fiche ? Il n’y a pas de réponse universelle, tout dépend de vos attentes réelles.

Deux cas de figure peuvent se présenter :

Vous recherchez un partenaire sexuel avant tout

Si vous vous êtes inscrit sur un site de rencontre d’abord pour trouver un partenaire de jeux, alors autant annoncer la couleur dès le début. Dans votre annonce pour commencer, sans nécessairement entrer dans les détails, mais faites au moins comprendre que l’entente sexuelle est primordiale pour vous. Les personnes qui vous contacteront ou vous répondront sauront ainsi à quoi s’en tenir, et vous avez davantage de chances de vous adresser à des personnes ayant la même recherche. Une fois le dialogue entamé, le sujet peut alors naturellement être développé sans que votre correspondant se sente offusqué.

Vous recherchez « l’âme sœur » avant tout

Rechercher son âme sœur ne veut pas dire faire l’impasse sur l’entente sexuelle bien évidemment, mais devant le nombre d’hommes en particulier abordant les femmes très rapidement en leur parlant de sexualité, peut-être devriez-vous vous démarquer en les abordant autrement, surtout si l’aspect sexuel n’est pas le but ultime de votre recherche.Dans ce genre de relation, la sexualité peut être abordée un peu plus tard, lorsqu’une certaine confiance s’est installée.

Rien ne sert de précipiter les choses, n’oubliez pas que le sexe se pratique en live et non virtuellement, en parler avant la rencontre peut être agréable mais ne mènera pas à grand chose. Néanmoins cela peut vous donner une idée sur l’ouverture d’esprit de votre correspondant dans ce domaine.Lorsque la confiance s’installe, plus encore lorsque les sentiments naissent, l’acceptation des fantasmes de l’autre est beaucoup plus facile. Inutile de discuter de votre envie de vous faire dominer lors de votre premier rendez-vous, à moins que votre partenaire vous lance sur le sujet. Vous pourriez faire peur à votre interlocuteur/trice en abordant trop tôt des sujets peut-être tabous pour elle, alors qu’en attendant le moment opportun, ces mêmes choses peuvent être bien mieux perçues. Et cela ne doit pas fonctionner à sens unique, vous aussi devez être à l’écoute de votre partenaire.En parler sur nos forums

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *